Sucrée ou salée, nos astuces pour une Chandeleur réussie !

Astuces cuisine
Sucrée ou salée, nos astuces pour une Chandeleur réussie !

2 février 2015 : Jour de la Chandeleur. Simples, conviviales et surtout délicieuses, les crêpes emportent l’adhésion de toute la famille. La recette des crêpes, vous la connaissez forcément et vous y avez sans doute apporté vos petites touches personnelles. Pourtant, la préparation de crêpes recèle de petits dangers... Rassurez-vous, nous vous donnons toutes les astuces pour les contourner ! 

Pour une pâte bien lisse  

Premier écueil bien connu : les grumeaux… ces petites portions qui défigurent la pâte à crêpes. Pour les éviter, il est nécessaire d’utiliser une farine fluide. Dans un saladier, mêlez-la d’abord aux œufs, puis ajoutez le lait en plusieurs fois, tout en remuant continuellement et énergiquement l’ensemble. Votre pâte sera ainsi à l’abri de l’apparition des fameux grumeaux. En cas de maladresse, un coup de mixer dans la pâte devrait venir à bouts des invités non désirés. 

Aromatiser la pâte pour mieux parfumer ses crêpes est vivement encouragé à qui veut se montrer original ! Pour ce faire, les options ne manquent pas : si la vanille demeure l’alliée préférée de la pâte à crêpes, rien ne vous interdit d’y incorporer des extraits de café, de réglisse, d’anis ou d’orange, voire même du cidre ou du rhum. 

Une fois la pâte terminée, il est conseillé de la laisser reposer une à deux heures à température ambiante. Cela l’assouplira et vos crêpes n’en seront que meilleures ! 

 

À poêle les crêpes !

Après son temps de repos, votre pâte est prête à l’effort : direction la poêle pour la dernière étape avant la dégustation ! Petite astuce pour vérifier que la chaleur de votre poêle est optimale afin d’éviter que votre crêpe accroche : laissez tomber une goutte d’eau sur l’ustensile. Si elle s’évapore en crépitant, vous êtes dans la température idéale (aux alentours de 210 °C). N’oubliez évidemment pas de graisser la poêle avant d’y préparer vos crêpes. Pour ce faire, frottez-la avec un essuie-tout, préalablement trempé dans de l’huile ou du beurre fondu. Recommencez cette étape toutes les trois ou quatre crêpes. Attention, si vous ne comptez garnir vos crêpes que de sucre, il est préférable de les saupoudrer chacune au fur et à mesure de leur cuisson.

Le grand saut

Vient enfin l’étape la plus délicate pour les novices : le saut. Quelques chats échaudés par les dizaines de crêpes tombées sur le carrelage préféreront la retourner à l’aide d’une spatule. Pour les autres, il n’existe hélas pas de recette miracle pour ce geste hautement satisfaisant. Sachez tout de même qu’il est préférable d’attendre que les bords de la crêpe se soulèvent légèrement et forment une dentelle : c’est le signal que la première face est prête. Quant au moment fatidique, ce coup sec du poignet, il requiert avant tout… de la pratique. Courage, vous n’êtes pas obligés d’y arriver du premier coup ! Et c’est tellement bon de picorer la crêpe ratée en attendant que les autres cuisent... Pour la petite anecdote, nos lecteurs célibataires doivent savoir que réussir à faire sauter six crêpes à la suite signifie que le cuisiner est bon à marier ! Alors, à vos poêles ! 

À table !

Vos crêpes sont prêtes ! À vous désormais de choisir comment vous allez vous faire plaisir. Les recettes sucrées ne manquent pas, un petit tour par ici vous le démontrera. Cette année, nous vous conseillons de vous laisser tenter par les crêpes au praliné. Les plus audacieux pourront surprendre leurs convives avec notre mille-feuilles de crêpes croustillantes

Pour des recettes salées, des crêpes au saumon fumé, crème et ciboulette  vous permettront de vous démarquer des crêpes au jambon classiques.  Enfin, les indécis pourront éveiller leurs papilles avec la recette sucrée-salée des crêpes au lait d’amande et compote de fraises au romarin

 

Vous n’avez donc que l’embarras du choix. Bonne Chandeleur et bon appétit !