Cet été : c’est tapas à volonté !

Inspirations culinaires
Cet été : c’est tapas à volonté !

Quand on pense aux apéros estivaux, cinq lettres nous viennent directement à l’esprit : TAPAS ! Incontournables pour qui part en vacances chez nos voisins du sud, les tapas, de par leur simplicité et leur variété, peuvent tout aussi bien faire office d’apéro festif de ce côté-ci des Pyrénées. Et si cet été vous vous lanciez ?


D’abord : les classiques !

Tout d’abord, il faut savoir que les tapas tournent originellement autour d’une poignée d’ingrédients tels que l’anchois, le piment, les tomates, l’huile d’olive, le poivron, le fromage Manchego, la câpre… Si vous souhaitez ensoleiller votre table avec des tapas classiques, impossible donc de les ignorer ! Tout comme il vous sera impossible de faire abstraction de la charcuterie ! Les Espagnols sont plutôt bons dans le domaine alors pourquoi s’en priver ?

Maintenant que vous disposez des ingrédients incontournables pour réaliser vos tapas, passons à la forme que vous allez leur donner ! Empanadillas, banderillas, bruschettas ou simple assiette de charcuterie, les tapas ont ce don de séduire par leur diversité mais aussi par leur simplicité de réalisation. La clé réside avant tout dans l’association des saveurs !

Pour des petites brochettes – ou banderillas de leur nom espagnol – à tomber par terre, il convient de soigner les associations. Les combinaisons sont nombreuses mais une brochette typique de tapas contient souvent une fine tranche de charcuterie traditionnelle. Ainsi, le jambon serrano s’accorde bien avec les gambas autour desquelles on l’enroule avant de piquer le tout. Mais qui dit charcuterie espagnole dit avant tout chorizo ! Celui-ci peut figurer aussi bien dans des brochettes simples (chorizo accompagné d’un carré de tortilla) que dans des associations plus élaborées (calamar – moule cuite – poivron grillé). Pour plus d’originalité, sachez que le poulet mariné s’accorde également avec de nombreuses saveurs. Pourquoi ne pas tenter un sucré-salé en l’associant avec de la mangue ?

Autre vedette des brochettes : le poivron. Celui-ci se déguste le plus souvent mariné. Pour ce faire, vous devez l’éplucher et lui ôter l’intérieur et les graines puis le couper en lamelles assez fines. Plongez ensuite ces lamelles dans un bol contenant une gousse d’ail hachée, une cuillérée de jus de citron, une de vinaigre balsamique et un filet d’huile d’olive. Une fois dans le bol, saupoudrez le poivron de sel et de piment d’Espelette. Laissez mariner le poivron une dizaine de minutes puis déposez-le sur une feuille de papier alu que vous disposerez sur une grille de cuisson (ou sur un barbecue !) pendant une dizaine de minutes en remuant régulièrement.


Pour des bruschettas originales

Faisons une courte infidélité à l’Espagne et rendons-nous cette fois de l’autre côté des Alpes. Les bruschettas, antipastis bien connues de nos voisins italiens, s’accordent en effet parfaitement à un repas de tapas. Le poivron que nous avons mariné ci-dessus y trouve sa place sur une bruschetta tartinée de ricotta, par exemple. Les Catalans, eux, ne jurent que par le Pan Tumaca : une tranche de pain sur laquelle on a frotté une gousse d’ail puis la moitié d’une tomate jusqu’à ce que leur pulpe imprègne le pain. Salez le tout, versez-y un filet d’huile d’olive puis ajoutez une tranche de jambon serrano et le tour est joué ! Nous, on craque pour une association décalée : celle du Manchego que l’on enrobe avec une gelée de coing. Enfin, laissez-nous vous diriger vers une recette tout aussi savoureuse : nos bruschettas tomate, bresaola et cœurs d’artichauts


Mais les tapas, c’est aussi la mer !

Poulpes, calamars, moules, gambas… Les tapas et les fruits de mer, c’est une grande histoire !

Les beignets de calamars figurent en bonne place parmi les indispensables des tapas, notamment auprès des enfants ! Ils ont aussi l’avantage d’être très simples, comme en témoigne notre recette.

On craque également pour les fameuses croquettes ! Les recettes sont multiples : jambons, chorizo, champignons… mais on a un faible pour les croquetas de gambas, à base de gambas cuites et découpées. Attention, si la recette paraît simple, elle nécessite en réalité un coup de main que l’on obtient après plusieurs tentatives. Exercez-vous, donc, avant de la proposer au menu !

- Il vous faut d’abord concocter une béchamel onctueuse à laquelle vous ajouterez les gambas que vous aurez préalablement prédécoupées, cuites et hachées, et une petite dose de purée de tomate
- Laissez cuire l’ensemble pendant 7 minutes dans une poêle à feu doux en remuant constamment, avant de le laisser refroidir complètement afin qu’il puisse devenir manipulable
- Avec une petite cuillère, prenez une part de la pâte puis pétrissez-la jusqu’à lui donner une forme cylindrique longue de 4 cm environ
- Roulez-là dans la chapelure, puis dans deux œufs battus, puis à nouveau dans la chapelure
- Faites frire les croquettes dans de l’huile d’olive très chaude en prenant soin de ne pas les faire toucher puis retirez-les et placez-les sur un papier absorbant
- Les croquetas peuvent se servir chaudes ou froides, à votre guise

Ces deux recettes sont sans doute les plus connues des tapas en fruits de mer. Sachez que de manière générale, les fritures de poissons ou de crevettes font partie des incontournables, tout comme les anchois frais à l’huile d’olive ou le poulpe à la plancha. Si vous désirez opter pour un plat plus chic, nous vous recommandons grandement de jeter un œil sur nos beignets de gambas, riviera de mangue aux oignons rouge.


Bonnes vacances à tous ! Et que vos apéros soient nombreux et conviviaux !