Pour Pâques, célébrez l’œuf sous toutes ses coutures

Pour Pâques, célébrez l’œuf sous toutes ses coutures

A l’approche de Pâques, impossible de passer à côté de l’œuf ! Sucré, salé, poché ou encore mollet, il sait surprendre nos papilles d’une multitude de manières. Mais la cuisine de l’œuf est aussi source de nombreuses interrogations. Découvrez toutes nos astuces pour le déguster de la meilleure des façons !


Dans le même panier mais surtout à température constante

Une des interrogations les plus fréquentes concerne la conservation des œufs. En effet, en magasin, les œufs sont conservés à température ambiante mais leurs boîtes sont toujours accompagnées de la mention « à conserver au réfrigérateur après achat ». Mais alors, doit-on, oui ou non, conserver ses œufs au réfrigérateur ?

En réalité, les œufs sont maintenus le plus longtemps possible en magasin à température ambiante afin d’éviter les chocs thermiques devant lesquels ils sont très fragiles. Après achat, les placer ou non au frigo ne revêt pas d’importance particulière. Certains estiment que le goût des œufs se détériore au frais, d’autres non. À vous de juger. L’essentiel reste de les garder à température constante. On recommandera toutefois d’éviter les bacs à œufs et de garder les œufs dans le même panier, en l’occurrence la boîte. Gardez bien en tête que la coquille n’est pas hermétique et reste donc sensible aux odeurs.


Se faire cuire un œuf, oui mais…

« Qui maîtrise l’œuf maitrise mille recettes » pourrait-on dire tant les possibilités sont variées avec cet ingrédient. Voici nos astuces pour dompter 3 classiques de l’œuf :

L’œuf dur :

La cuisson est de dix minutes dans l’eau bouillante. Pour éviter le risque de voir l’œuf cogner contre le rebord de la casserole et répandre son blanc, versez quelques gouttes de vinaigre dans l’eau. Elles contribueront à renforcer la coquille. N’hésitez pas non plus à sortir vos œufs au moins une demi-heure avant de les faire cuire, afin d’éviter le choc thermique. Enfin, préparez un saladier ou un bol rempli d’eau froide pour y plonger directement les œufs à la sortie de la casserole. Vous pourrez ainsi stopper le processus de cuisson, les casser et les écaler directement sans avoir à attendre qu’ils refroidissent.

Une fois l’œuf cru prêt, vous pourrez confectionner des œufs mimosas, une entrée simple et esthétique que l’on vous donne ici.


Les œufs mollets :

La cuisson évolue entre 5 minutes 30 et 6 minutes dans l’eau bouillante. Comme pour l’œuf dur, plongez l’œuf mollet dans l’eau froide pendant un quart d’heure après cuisson. Cela facilitera son écalage. Sachez également que des œufs mollets préparés à l’avance se réchauffent facilement : il suffit de les plonger une trentaine de secondes dans l’eau bouillante. Enfin, sachez qu’il est possible de faire cuire un œuf mollet au four à micro-ondes. Il vous faut le placer dans un ramequin au fond duquel vous aurez disposé quelques grains de sel, d’y casser l’œuf puis de percer plusieurs fois son jaune et son blanc. Couvrez le contenant d’un film plastique et placez-le au micro-ondes à puissance maximale pendant 30 secondes.

Pour les plus gourmands, n’hésitez pas à suivre notre recette d’œufs croustillants, à base d’œufs mollets.


L’œuf et le chocolat :

Mais à Pâques, les œufs sont avant tout en chocolat ! Les plus audacieux pourront tenter de confectionner des œufs en chocolat recouverts d’une réelle coquille ! Pour ce faire, il vous faut récupérer un œuf (un vrai !), percer un trou à chaque extrémité de celui-ci et souffler dans l’un pour le vider. Stérilisez les coquilles quelques secondes dans l’eau bouillante. Vous pourrez ensuite glisser le chocolat préparé dans l’œuf grâce à un petit entonnoir. Placez les œufs pendant au moins deux heures au réfrigérateur en prenant soin de les disposer sur le côté afin que le chocolat ne s’échappe pas et le tour sera joué. Et pour les aficionados du chocolat pur, retrouvez notre recette de bonbons au chocolat en suivant ce lien.
 

Bonne fête de Pâques à tous !