Farine à pizza Tipo 00 Francine

Farine à pizza Tipo 00 Francine

Pour découvrir le plaisir de faire vos pizzas maisons comme un véritable pizzaïolo ! Associée à la levure boulangère Francine, cette farine Tipo 00 garantit le pétrissage facile et la bonne élasticité de vos pâtes à pizza, à calzone, à fougasse, etc.

Type : T 00

Usages :

Farine de blé type 45

pour 100 g

Valeur énergétique

345 kcal

1 464 kJ

Glucides

71,70 g

Dont Sucre

0,70 g

Protéines

10,10 g

Matières grasses

1,10 g

Dont acides gras saturés

0,20 g

Fibres alimentaires

3,90 g

Sel

0,01 g

vos questions / nos réponses

Une bonne pizza maison, c’est d’abord une pâte à pizza réussie avec de la farine de blé, un peu d’eau, du sel, et parfois un peu de sucre et d’huile de l’olive. Comme il existe différents types de farine de blé, il est important de choisir la farine la plus adaptée.

Une farine riche en gluten (T45) garantit une très bonne élasticité de votre pâte à pizza, un temps de levée plus court et une résistance plus importante qu’une farine classique.

Les farines de type 0 ou 00 (selon la classification italienne) sont idéales pour supporter le temps de levée de la pâte à pizza qui est relativement long. Ce sont ces types de farine qui sont principalement utilisés par les professionnels de la pizza. C’est pourquoi nous vous conseillons de choisir en priorité la farine à pizza Francine T45 (ou tipo 00 selon la classification italienne) pour réaliser vos pâtes à pizza en l’associant à un sachet de levure boulangère Francine. Pour une préparation simple et rapide, vous pouvez aussi opter pour la préparation “ma pâte à pizza Francine” qui permet de réaliser 2 pâtes à pizza.

L’un des secrets d’une bonne pâte à pizza, en dehors du choix de la bonne farine, est de prendre son temps. Si les pizzaïolos font pousser certaines pâtes jusqu’à 24h, chez vous il faut compter entre 6 et 8 heures de pousse pour obtenir une belle pâte à pizza. Les levures contenues dans la pâte transforment l’amidon de la farine en arômes. Vous obtenez alors une pâte à pizza pleine de saveurs.

La température de la pièce où vous faites lever votre pâte à pizza est aussi importante. Plus la température de la pièce est basse, plus la pousse prendra du temps. La température idéale est de 25°C. Pour déguster des pizzas maison même quand il fait plus frais, déposez votre pâte dans un grand bol ou saladier (votre pâte va doubler de volume, il faut qu’elle ait la place pour le faire) et recouvrez-le d’un torchon humide pour éviter que la pâte ne durcisse. Préchauffez votre four à température la plus basse (30°-35°) pendant 5 minutes puis éteignez-le. Enfournez le bol avec votre pâte à pizza.

Astuces bonus : veillez à ne pas trop saler votre pâte à pizza, le sel ayant tendance à ralentir la fermentation des levures. Pétrissez bien votre pâte pour bien répartir la levure et obtenir une belle pousse.

Un des secrets d’une bonne pâte à pizza est la durée de sa levée. Celle-ci doit être longue pour deux raisons : d’abord parce que dans une bonne pâte à pizza, il y a peu de levure, elle a donc besoin de temps pour agir, ensuite parce que la pâte a besoin de mûrir, c’est à dire de se développer au niveau de ses arômes.

C’est pourquoi il est souvent conseillé pour les pâtes levées de les laisser reposer une nuit au réfrigérateur. Cela ne change rien au niveau de la levée, même si bien entendu elle sera plus rapide dans une pièce à 30°C que dans le compartiment de votre frigo à 5°C. Par contre, laisser la pâte à pizza toute une nuit au frais change sa maturation. Cela la rend aussi particulièrement légère.

Vous avez prévu une pizza pour ce soir et vous ne pouvez pas attendre une nuit ? Vous pouvez la laisser lever dans un endroit chaud en la recouvrant afin d’éviter que sa surface ne se dessèche.

Si vous faites lever votre pâte à pizza au four, ne dépassez pas 30°C. Les micro-organismes composant la levure risquent de mourir au-delà. N’oubliez pas de recouvrir votre pâte d’un linge humide.

Nos recettes contenant ce produit

Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas. Plus d’infos sur www.mangerbouger.fr