Le chocolat dans tous ses états

Le chocolat dans tous ses états

Un gâteau au yaourt revisité pour les grands et les petits fondus de chocolats 

Pour rendre un peu plus original l’indémodable gâteau au yaourt, je varie les goûts et les plaisirs en ajoutant des petites garnitures gourmandes. Par exemple, à l’heure du goûter, pour faire plaisir aux enfants qui adorent le goût sucré et le fondant incomparable du chocolat blanc, je casse des gros morceaux de chocolat blanc que je répartis dans ma pâte à gâteau. Juste avant d’enfourner, j’ajoute quelques copeaux de chocolat blanc et de noix de coco sur le dessus du gâteau. A la sortie du four, j’obtiens un gâteau hyper croustillant et caramélisé sur le dessus avec à l’intérieur les gros morceaux de chocolat coulants à souhait. Grand moment de gourmandise assuré ! 

Pour les plus grands, je remplace le chocolat blanc par du chocolat noir à plus de 60% de cacao et la noix de coco par des noisettes concassées. De quoi retomber en enfance ! 

 

Faire fondre du chocolat sans four à micro-ondes, c’est possible ! 

Quand on n’a pas de four à micro-ondes, faire fondre du chocolat peut s’avérer long et fastidieux. Pour remédier à cette corvée, il existe pourtant une astuce toute simple.

Je commence par préparer un bain marie, tout ce qu’il y a de plus classique : je remplie une casserole d’un peu d’eau que je laisse chauffer à feu moyen.

Pendant ce temps, je sors ma râpe à fromage et un bol passant au bain marie. Je râpe directement la quantité de chocolat dont j’ai besoin pour ma recette dans le bol. Je n’ai ensuite plus qu’à poser mon bol sur le bain marie et le chocolat va fondre très rapidement, de manière vraiment homogène. 

 

Réaliser soi-même ses pépites de chocolat 

Ce n'est pas toujours facile de trouver en supermarché des pépites de chocolat pour agrémenter les desserts. Et lorsque l’on en trouve, on n’a pas vraiment le choix du type de chocolat. 

Voici une petite astuce ludique pour régler ce problème en réalisant ses propres pépites de chocolat : 

Je commence par faire fondre le chocolat de mon choix au four à micro-ondes ou au bain marie, comme nous l’avons vu ci-dessus. Je le laisse refroidir un peu avant de le verser dans une poche à douille. Il faut faire attention qu’il ne soit pas trop chaud, pour ne pas percer la poche. A l’aide d’un ciseau, je découpe le bout de ma poche à douille de manière à laisser s’échapper un tout petit filet de chocolat. Puis, je forme des gouttes de chocolat sur un papier cuisson. 

Je n'ai plus qu'à laisser refroidir les pépites que je conserve dans une boîte hermétique. 

Pour varier les plaisirs, je m’amuse à faire des mélanges avec du chocolat blanc, du chocolat praliné, ou tout autre type de chocolat. J’ajoute de la cannelle, du gingembre en poudre… tout ce qui me passe par la tête pour personnaliser mes pépites de chocolat. 

Et pour utiliser mes pépites de façon simple et délicieuse, j’en verse dans un yaourt nature pour lui donner un petit côté stracciatella.

 

Du chocolat dans un plat salé ? 

Quand je prépare un plat en sauce comme la daube provençale ou la daube de sanglier à la corse, en fin de cuisson, j’ajoute toujours ¾ carrés de chocolat noir (70% ou plus) dans la sauce. Personne ne devine la présence de chocolat mais la sauce s'enrichit d'arômes subtils et elle devient bien plus onctueuse. C’est inratable ! 

J’aime aussi ajouter une petite sauce chocolatée à une viande grillée au barbecue. Pour cela, je fais chauffer dans une casserole une échalote finement ciselée et un peu d’huile d’olive, j’ajoute ½ litre de vin rouge corsé, un bouquet garni, une cuillère à café de fond de veau (fait maison, ou à défaut déshydraté qu’on trouve dans le commerce). Je laisse réduire à feu moyen ma sauce. Si besoin, j’écume la surface de temps en temps pour éliminer les impuretés. Dès qu’il reste 1/3 du liquide, j’ajoute 3 carrés de chocolat noir (70% ou plus), je remue délicatement. Je filtre ma sauce pour enlever les échalotes, le bouquet garni et les dernières impuretés. Je nappe ma viande et je me régale !

 

Un café gourmand minute 

A la fin du repas, quoi de mieux que de terminer sur une petite douceur, accompagnant un bon café serré. Pour réaliser un café gourmand minute original, je dépose au fond de ma tasse à café 2 carrés de chocolat noir à pâtisser. Je fais couler mon café par dessus et je décore d'un tourbillon de crème chantilly. Il ne reste plus qu’à remuer avant de déguster. Miam !

 

Une pomme gourmande façon crumble 

En dessert, j’opte pour une pomme au four. Je lave et essuie soigneusement ma pomme avant de retirer son trognon. Je réalise une pâte à crumble : dans un saladier je mélange 50g de farine et 40g de sucre. J’ajoute 25g de beurre mou et je malaxe le tout avec le bout des doigts pour obtenir une pâte sableuse. Je dépose ma pomme debout dans un plat allant au four et j’ajoute des carrés de chocolat au centre. J’émiette ma pâte obtenue sur le dessus. Je laisse cuire 20 minutes à 180 degrés. Il ne reste plus qu’à déguster, en plongeant ma cuillère, j’entends le croquant du crumble sur ma pomme et je découvre un chocolat fondu et gourmand en son cœur.