Galette feuilletée ou briochée ?

Astuces cuisine
Galette feuilletée ou briochée ?

La galette possède a priori l’avantage d’être plus adaptable aux goûts de chacun, bien que la frangipane soit largement plébiscitée. Mais si la recette de la brioche donne l’impression d’être immuable, elle n’interdit pas les touches personnelles. Chacun peut personnaliser sa propre galette des rois. 

Que vous soyez galette ou brioche, voici quelques astuces pour fabriquer la galette idéale. 

Pour la brioche, tout vient à point...

Ingrédient clé : la patience. Une brioche se pétrit longuement afin de lui conférer le moelleux optimal. Une fois pétrie, elle doit reposer pendant de longues heures, voire une nuit entière, avant d’être enfournée. 

Attention, pensez bien, lorsque vous formez la couronne, à dessiner un trou assez large, car la pâte gonfle. Et n’oubliez pas de placer la fève (vos enfants ne vous le pardonneraient pas !). 

C’est également durant cette étape que vous pouvez commencer à personnaliser votre brioche en y plaçant, selon vos envies, des raisins secs, des fruits confits, de l’écorce de citron… Si vous désirez que votre brioche soit particulièrement brillante, vous pouvez la sortir du four quelques minutes avant la durée totale de cuisson pour la badigeonner de jaune d’œuf ou de sirop de sucre avant de la remettre au four. Une fois sortie, vous pourrez entamer les finitions et la couvrir de sucre glace, de fruits confits ou encore d’amandes. 

Un dernier conseil : la levure, on vous conseille la levure spéciale brioche Francine. Elle doit être déshydratée et instantanée et il est important de la diluer dans du lait tiède, cela permet une fermentation nettement plus rapide ! 

 

Recette Brioche des rois Francine :

https://www.francine.com/toutes-les-recettes/desserts/galettes-des-rois

Pour la galette, une précaution de tous les instants...

Étape première : la pâte feuilletée, à choisir ou fabriquer avec précaution : http://www.francine.com/recettes/pates-a/pate-feuilletee. Elle doit en effet être suffisamment épaisse  (comptez environ 250 g) car les pâtes trop fines ne montent pas. 

Pour la garniture, il y a l’embarras du choix : fruits, crèmes, chocolat, compote de pommes... Sachez, si vous êtes amateur de la frangipane, qu’il est possible de l’alléger en divisant par deux la dose de beurre que l’on compensera avec de la crème fraîche. 

Avant de mettre la galette au four, il est essentiel de lui construire une petite « cheminée » : un trou au centre de la galette pour éviter de faire gondoler la pâte feuilletée. Et pour s’assurer que cette dernière ne se déforme pas, on peut placer la galette au frigo pendant une trentaine de minutes avant de l’enfourner, aidant ainsi le feuilletage à monter dans de meilleures conditions. Toujours dans le but d’éviter une déformation de la pâte, ne voyez pas trop grand pour votre galette : son diamètre ne doit pas dépasser les 30 centimètres. 

Enfin, il est important de ne pas négliger la soudure de la galette : celle-ci se fait à l’aide de jaune d’œuf ou de lait que l’on peut appliquer généreusement. 

 

Recette Galette des rois frangipane Francine :

http://www.francine.com/recettes/galettes-des-rois/galette-des-rois-frangipane

Vous avez toutes les cartes en main pour créer une galette à votre image. À vous désormais de vous faire plaisir sur les goûts et la garniture, bref l’identité de votre galette. Bon appétit !