des trucs
& astuces

Des trucs & astuces
pour une cuisine facile au quotidien

Faites découvrir l’Orient à vos papilles !

Faites découvrir l’Orient à vos papilles !

Tajine, couscous… Vous connaissez sans doute ces standards de la cuisine orientale. Mais connaissez-vous les spécialités pâtissières du monde arabe ? Ce mois-ci, Francine vous propose de découvrir trois d’entre elles, et nos conseils pour les réussir du premier coup !

Les Maamouls

Commençons notre voyage par le Liban, avec le maamoul : un petit gâteau très populaire dans les pays du Proche-Orient. Il s’agit d’un sablé moulé et fourré d’une farce. Signalons que la forme du biscuit varie traditionnellement selon le fourrage : elle sera allongée si elle est fourrée aux pistaches, ronde et bombée si fourrée aux noix et ronde et plate pour le fourrage aux dattes. C’est ce dernier parfum que nous vous proposons de tester aujourd’hui !  

La recette ne recèle a priori pas d’obstacles majeurs mise à part le façonnage des maamouls demandant une certaine minutie. Cette étape peut se faire à l’aide d’un moule spécifique en bois mais aussi à la main : façonnez la boule de pâte à la main, arrondissez-la à l’aide de votre paume puis décorez-la avec une fourchette ! Si vous disposez d’un moule, n’oubliez pas de le fariner avant d’y former vos maamouls, pour éviter qu’ils y restent collés.

Avant la cuisson, n’hésitez pas à laisser les biscuits sécher une nuit pour qu’il conserve ses frises décoratives dans le four. La cuisson est variable, elle s’effectue généralement aux alentours de 180 °C et dure de 20 à 40 minutes. Attention, il vous faudra surveiller très régulièrement la cuisson : les biscuits doivent sortir blancs et non dorés !


Les biscuits orientaux pistache et sésame

Peu de temps devant vous ? Francine vous réservé une recette simple et rapide : les biscuits orientaux à la pistache et au sésame, à préparer avec la farine fluide Francine.

 

Si la pâte vous paraît trop sèche lors de sa confection, ajoutez-y très délicatement une à deux cuillères à soupe d’eau. Quand vous formez la boule de pâte à l’aide de vos mains, il vous sera peut-être nécessaire de les huiler légèrement en amont pour éviter que la pâte ne vous colle à la paume.

Là encore, la cuisson doit être surveillée. Les biscuits doivent être dorés et non grillés !


Les cornes de gazelle

Direction le Maghreb pour nos dernières douceurs : les cornes de gazelle !  

 

Comme les maamouls, les cornes de gazelle sont des petits gâteaux fourrés et cuits au four (et non frits comme leur aspect peut parfois le laisser penser).

L’un des secrets des cornes de gazelle réside dans la finesse de la pâte. Celle-ci doit être abaissée entre 1,5 et 2 mm. N’hésitez pas à utiliser un laminoir ou un rouleau à pâtisserie sur un tapis de cuisson. Déposez ensuite le boudin de farce au centre de la pâte et rabattez celle-ci en soudant les bords. Découpez l’excédent de pâte au couteau ou, mieux, avec une roulette. Pour courber la pâte et former la corne, servez-vous du rebord d’un verre.

La cuisson est très rapide : elle n’excède pas 10 minutes dans un four à 180 °C. Comme les maamouls, il vous faut la surveiller très régulièrement : la corne doit sortir du four blanche et non dorée, afin d’éviter qu’elle ne durcisse.

Vous pouvez, après cuisson, enrober vos cornes de sucre glace. Pour ce faire, voici une astuce facile : remplissez un sac congélation de sucre glace et placer, une à une, les cornes dans ce sac, après les avoir humidifiées avec un pinceau. Secouez énergiquement (il ne faut pas avoir peur de trop sucrer) et pressez bien les cornes à travers le sac pour faire coller le sucre sans laisser de traces de doigts.


Vous voici désormais prêt pour donner un air d’orient à vos desserts !

Retour au menu